creations Anaïs Liberté

creations Anaïs Liberté
Anaïs Liberté est une créatrice d'accessoires en laine : des pièces uniques et originales qu'elle fait à la main au crochet.

vendredi 8 juin 2012

Bénévolat dans un centre de sauvegarde


Connaissez vous les centres de sauvegarde de la faune sauvage ?


leur mission : Accueillir tout animal sauvage en danger. Organiser son sauvetage dans les meilleures conditions en prenant en compte ses besoins physiologiques en vue de le relâcher dans la nature.


Si vous trouvez un animal sauvage blessé, appelez le centre de sauvegarde le plus proche il en existe dans quasiment chaque département, il vous diront quoi faire et vous demanderons de leur amener si il a besoin de soin.



Afin de découvrir un centre de soin, je suis allée pendant 2 semaines au C.H.E.N.E. en normandie. Les promeneurs y amènent les animaux qu’ils trouvent blessés ou trop jeune pour se débrouiller tout seul.

J’y ai appris énormément de choses sur les animaux eux-mêmes mais aussi sur la façon de les soigner et de s’en occuper : J’ai pu m’occuper de bébés lapins, de bébés écureuil, de hérissons, de bébés renard mais aussi de pigeons, de tourterelles, d’une chouette hulotte, de chevèches et effraie des clochers, de merle, des goélands...


 


C’est un univers passionnant, de passionnés ! J’ai rencontré en effet les salariés du centre, pour eux chaque vie compte : leur quotidien c’est soigner et sauver un maximum d’animaux en souffrance. La plupart sont soit trop jeunes pour se débrouiller, dans ce cas on les sèvre pour qu’ils puissent  être relâchés seuls dans la nature, ou blessés souvent par l’homme (voiture, barbelés..) ou d’autres prédateurs (chats...) on les soigne et surveille leur état de santé pour pouvoir les relâcher dans la nature en parfaite santé et autonomes.

Les soigneurs nous transmettent leurs connaissances et nous permettent d’être très vite autonomes. On apprend à d'occuper des animaux (les peser, les nourrir...) et à travailler avec des  gens d’horizons très différents. J'ai même relâché une chouette effraie à la tombée de la nuit : un moment magique et émouvant !






Être bénévole c’est donner de son temps mais surtout recevoir ! m’occuper d’animaux pendant ces 2 jours, ne faire que ça, complètement coupée de mon quotidien hyperactif et citadin, m’a  fait un grand bien !

être bénévole c’est de la patience pour prendre le temps du rythme des animaux, attendre l’amélioration de leur état de santé.

Ça m’a permis de me rapprocher de la nature, de mieux l’appréhander et la voir plus présente autour de moi. Bref une expérience enrichissante et passionnante que je recommande à chacun d'entre vous !


+ d'infos par ici :


http://www.chene.asso.fr

/http://uncs.chez.com/

1 commentaire:

Marie a dit…

ils sont trop attendrissants ces petits bébés z'animaux !